Accueil Sport Golf Augusta : « Ne jouez pas sur le LIV Golf Tour ».

Augusta : « Ne jouez pas sur le LIV Golf Tour ».

0

« Ne pas jouer sur le LIV Golf Tour » Je sais ce que vous pensez, mais ce n’est pas le cas. Il serait raisonnable de penser que Jay Monahan a prononcé cette phrase, mais non. En faisant défiler le texte de la plainte déposée par les 11 joueurs contre le PGA Tour, ils font plusieurs révélations gênantes.

Outre celle qui a fait le plus de bruit, à savoir celle de la suspension de deux ans infligée par le PGA Tour à Phil MIckelson dès le mois de mars en raison de son activité de recrutement en faveur de la LIV, il en est une autre plutôt surprenante.

Le président de l’Augusta National Board, Fred Ridley, à l’occasion de la dernière édition du Masters, aurait personnellement donné l’ordre à un certain nombre de participants de ne pas jouer dans la LIV Golf Invitational Series. En outre, certains représentants de l’Augusta Nationale auraient menacé les joueurs de retirer leur invitation à participer au Masters s’ils rejoignaient LIV Golf.

Lire aussi:   Ryan Fox et Thorbjorn Olesen, deux leaders

La plainte souligne également comment la PGA Tour a fait pression sur les représentants de l’Augusta Nationale pour qu’ils participent à une réunion du Conseil consultatif des joueurs qui devait se tenir en mai. Tout cela se produirait juste après le lancement de la Ligue dirigée par Greg Norman.

Mais ce qui met Fred Ridley dans une situation plutôt inconfortable, c’est le fait que lors d’une conférence de presse avant le tournoi, à une question spécifique sur la naissance de la Saudi Super League, il a donné une non-réponse, déclarant que « notre mission est de toujours agir dans le meilleur intérêt du jeu, quelle que soit la forme qu’il prenne ».

À la même occasion, il a également déclaré explicitement que « l’Augusta National n’a pas retiré l’invitation de Phil MIckelson au Masters ». La plainte a ainsi mis en évidence le contraste entre les comportements de l’Augusta National et de son président.

« Augusta National, sponsor du tournoi des Masters, a pris plusieurs mesures visant à indiquer son alignement sur le PGA Tour, instillant ainsi chez les joueurs principaux le doute qu’ils seraient exclus des futurs tournois des Masters » (point 159 de la plainte). Une chose est sûre. Nous sommes sur le point d’assister à un changement radical dans le monde du golf professionnel.

Lire aussi:   Jon Rahm : "Tiger Woods m'a aidé d'une certaine manière...

Article précédentRecord de Laura Davies, c’est le 42e British Open
Article suivantCazoo Open, trois leaders après un premier tour