Accueil Dernières minutes L'International Au moins 13 civils tués dans l’opération antiterroriste ratée des forces indiennes

Au moins 13 civils tués dans l’opération antiterroriste ratée des forces indiennes

0

Paris :, 5 déc. (Cinktank.com) –

Au moins 13 civils et un officier militaire sont morts lors d’une opération lancée par les forces indiennes dans l’État du Nagaland, près de la frontière avec la Birmanie, selon les autorités, qui ont ouvert une enquête pour déterminer ce qui a mal tourné.

Les événements se sont déroulés dans le district de Mon, où de nombreuses troupes ont été déployées à la suite d’informations faisant état d’un possible mouvement imminent de la milice. Cependant, lorsqu’ils ont ouvert le feu, ils ont tiré sur un véhicule transportant des civils sur la route reliant les villages de Tiru et d’Oting.

Un groupe de résidents locaux a alors encerclé les forces de sécurité en représailles, déclenchant un affrontement au cours duquel les agents ont tiré « en état de légitime défense », selon la version officielle rapportée par NDTV.

Les forces armées ont déclaré dans un communiqué qu’elles disposaient d’informations « crédibles » sur le mouvement insurgé. « La cause de cette malheureuse perte de vie fait l’objet d’une enquête au plus haut niveau et des mesures appropriées seront prises », a-t-il ajouté.

Lire aussi:   L'Iran déclare que sa délégation restera à Vienne aussi longtemps que nécessaire pour parvenir à un accord nucléaire.

Le ministre de l’Intérieur, Amit Shah, a également exprimé ses regrets face à cet « incident malheureux » et a confirmé que « justice » serait rendue.

Article précédentLes infections à coronavirus diminuent légèrement en Allemagne, ce qui ajoute 42 000 autres
Article suivantLa dénonciatrice de Facebook explique pourquoi elle a rendu publics des documents internes.