Accueil Dernières minutes Sport Andy Murray veut continuer à grimper dans le classement à Washington.

Andy Murray veut continuer à grimper dans le classement à Washington.

0

Toute l’action de cette semaine se déroulera sur les courts en dur d’Amérique du Nord avec un événement ATP 500 à Washington et un ATP 250 à Los Cabos. Andrey Rublev est la tête de série numéro un au Citi Open, où l’on retrouvera d’autres joueurs de haut niveau comme le champion 2019 Nick Kyrgios et l’ancien numéro un.

1 dans le monde Andy Murray. Daniil Medvedev, l’actuel numéro 1 du classement Pepperstone ATP, revient en action au Mifel Tennis Open. ATPTour.com examine ce que vous pouvez regarder lors de chaque événement. CINQ CHOSES À VOIR À WASHING POUR CINQ À WASHING POUR CINQ À WASHING POUR CINQ
1) Rublev va pour la quatrième :
La tête de série numéro un de la capitale américaine tentera de remporter son quatrième titre ATP de la saison.

Le joueur de 24 ans, qui a déjà triomphé à Marseille, Dubaï et Belgrade cette année, n’est pas étranger à Washington. Rublev a atteint les demi-finales de l’ATP 500 en 2018 à l’âge de 20 ans.

Il tentera d’améliorer son bilan de la saison (32-11) en affrontant le Britannique Jack Draper ou le WC américain Stefan Kozlov. 2) Fritz & Opelka mènent la charge américaine : Les deux premiers Américains au classement Pepperstone ATP, Taylor Fritz et Reilly Opelka, mènent un fort contingent local au Citi Open, où ils sont respectivement classés troisième et quatrième.

Lire aussi:   Tommy Robredo sur la comparaison entre Carlos Alcaraz et Rafael Nadal

Fritz a connu la meilleure saison de sa carrière, remportant son premier titre ATP Masters 1000 à l’Open BNP Paribas. Il est neuvième dans la Pepperstone ATP Race To Turin et tente de se qualifier pour les Nitto ATP Finals pour la première fois.

Opelka, champion à Dallas et Houston cette année, pourrait affronter son compatriote et ami proche Tommy Paul, 14ème tête de série, au troisième tour. Parmi les autres Américains à surveiller, citons Maxime Cressy, 13e tête de série et récent champion de Newport, qui affrontera Rublev au troisième tour.

Frances Tiafoe, qui bénéficiera du soutien local puisqu’il est originaire du Maryland tout proche, est la dixième tête de série. 3) Nick, de retour pour plus : L’un des meilleurs parcours de la carrière de Kyrgios a eu lieu en 2019 au Citi Open, où il a battu Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas en matches consécutifs pour remporter son deuxième trophée ATP 500.

Pour sa première apparition en simple depuis la finale de Wimbledon (il s’est retiré du simple à Atlanta en raison d’une blessure au genou gauche), Kyrgios tentera de sortir vainqueur à Washington.

L’Australien commencera contre l’Américain Marcos Giron, le gagnant jouant contre Paul au deuxième tour. 4) Murray sur la route : Au début de la saison, Murray était classé 134e au classement Pepperstone ATP.

Lire aussi:   Will Zalatoris passe de la huitième à la septième place.

Lundi, il sera classé n° 50 mondial et aura à cœur de grimper plus haut en faisant bonne figure à Washington. L’ancien numéro 1 mondial a un bilan de 7-2 au Citi Open, où il a atteint la finale en 2006 et les quarts de finale en 2018, sa dernière apparition.

Murray, qui a atteint la finale cette année à Sydney et à Stuttgart, affrontera le Suédois Mikael Ymer au premier tour, le vainqueur devant affronter la 15e tête de série Aslan Karatsev. 5) Un champ de doublures rempli de stars : les têtes de série du tableau de double de Washington sont Rajeev Ram et Horacio Zeballos, qui joueront ensemble pour la deuxième fois après avoir perdu au premier tour à Roland Garros en 2015.

Le terrain est rempli de talents, avec des équipes non têtes de série comprenant les têtes de série de l’année 2019 Juan Sebastian Cabal/Robert Farah, les têtes de série de l’année 2016 Jamie Murray/Bruno Soares, Nick Kyrgios/Jack Sock et Nicolas Mahut/Edouard Roger-Vasselin.

Les deuxièmes têtes de série Wesley Koolhof et Neal Skupski ont remporté cinq titres ensemble cette année et sont en tête du classement ATP Pepperstone des équipes de double.

Article précédentPaula Badosa choisit Serena Williams comme la meilleure joueuse de tous les temps
Article suivantThanasi Kokkinakis et Nick Kyrgios remportent le titre à Atlanta