Accueil Dernières minutes Sport Andrea Petkovic sauve la fierté allemande à Hambourg

Andrea Petkovic sauve la fierté allemande à Hambourg

0

La joie était plus grande que la chaleur, donc une « Petko-Dance » était certainement encore possible après avoir atteint les huit derniers. L’ambassadrice du tournoi Andrea Petkovic continue de tenir ses promesses à l’European Open de Hambourg Avec une victoire 6 : 4, 6 : 3 sur la Japonaise Misaki Doi, la native de Darmstadt a été la première joueuse à atteindre les quarts de finale à Rothenbaum et est donc aussi la dernière.

le dernier joueur allemand sur le terrain. Car Jule Niemeier et Sabine Lisicki ont perdu leurs premiers matchs. Niemeier, quart de finaliste à Wimbledon, s’est étonnamment inclinée 4 : 6, 6 : 0, 4 : 6 face à la qualifiée suisse Joanne Zuger.

Lisicki, qui s’est battue pour accéder au tableau principal en passant par les qualifications, a été battue par la Serbe Aleksandra Krunic 4 : 6, 2 : 6 et a ensuite remercié en larmes le public de Hambourg pour son soutien.

Donc, « Last Woman Standing » du point de vue de l’Allemagne, c’est comme il y a un an, quand elle a atteint la finale, Andrea Petkovic. Dans le four M1 sans ombre, la jeune femme de 34 ans a réussi à s’en tenir à son plan de jeu.

« Je voulais jouer de longues balles vers la ligne de fond, j’ai bien fait « , a-t-elle déclaré avec joie, avant d’admettre :  » Dans l’ensemble, le match a été serré  » Heureusement, le bras droit a causé un peu moins de problèmes mardi que la dernière fois.

Lire aussi:   Bob MacIntyre avant l'Open de St Andrews : "Je ne suis pas encore au niveau de certains joueurs"

Bien qu’il ait dû recommencer à porter un manchon pour son « coude de golfeur », la douleur était moindre – « tout fonctionne avec des antidouleurs », plaisante-t-il. Mercredi, elle peut maintenant prendre un repos bien mérité après deux matches consécutifs et attendre de voir qui elle affrontera en huitièmes de finale.

Il pourrait s’agir de la deuxième tête de série mondiale Anett Kontaveit (Estonie). « Bien sûr, ce serait un grand honneur de jouer contre le numéro deux mondial sur le court central », a-t-elle déclaré. Elle l’aurait mérité.

La revenante Sabine Lisicki était « déçue » de la défaite, mais globalement satisfaite de son tournoi, après tout, elle a réussi à gagner deux matchs en qualification. « Mes mouvements étaient bons, mais malheureusement certaines balles sont passées à côté », a déclaré le joueur de 32 ans.

Son adversaire était simplement plus solide et faisait moins d’erreurs. Dans le cas de Lisicki, on a déjà pu constater qu’elle devait retrouver son rythme après une pause forcée de plus d’un an et demi – et ce sur la terre battue, qu’elle n’aimait pas beaucoup.

« Ce n’était que mon troisième tournoi WTA, donc on ne peut pas vraiment dire quoi que ce soit » dans les tournois. Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’elle aimerait revenir : « C’était incroyable avec le public ici.

Lire aussi:   Pga, Francesco Molinari contre Tiger Woods

Après les efforts des dernières semaines, Jule Niemeier s’offre une semaine de repos bien méritée avec ses parents. « Mon équipe m’a conseillé de ne pas jouer ici », a déclaré le jeune homme de 22 ans originaire de Dortmund, « mais je voulais vraiment jouer ici, je me sens très à l’aise, aujourd’hui j’ai obtenu la récompense ».

Immédiatement après avoir atteint les quarts de finale à Wimbledon, il se rend à Lausanne pour y disputer un tournoi, où il atteint également les quarts de finale. La pause et le camp d’entraînement de Hambourg n’ont pas été possibles parce qu’ils ont besoin de points de classement mondial suisses pour atteindre le tableau principal de l’US Open.

« Malheureusement, il y avait une date limite pour cela aujourd’hui, donc j’ai été obligé de jouer là-bas. A Rothenbaum, malgré une belle remontée pour rattraper le deuxième set, il ne s’est pas passé grand-chose dans la phase décisive, mais Jule Niemeier est aussi déterminé à revenir en 2023 et à connaître alors plus de succès. D’autant plus qu’elle est encore au début de sa carrière de toute façon.

Article précédentFabio Fognini remporte sa 400e victoire à Hambourg : C’est une grande réussite pour moi.
Article suivantL’Open, 2,7 millions de dollars pour le vainqueur