Accueil Dernières minutes Sport Alex de Miñaur cherchera à conserver son titre à Eastbourne.

Alex de Miñaur cherchera à conserver son titre à Eastbourne.

0

Cette semaine sur l’ATP Tour, les meilleurs joueurs du monde chercheront à donner le meilleur d’eux-mêmes sur le gazon lors de deux tournois ATP 250 à Eastbourne et à Majorque. Le favori local Cameron Norrie est en tête du tableau du Rothesay International à Eastbourne, où Jannik Sinner, le champion en titre Alex de Minaur et le champion 2019 Taylor Fritz sont également en quête de succès sur la côte sud de l’Angleterre du 20 au 25 juin.

Daniil Medvedev défend sa couronne au championnat de Majorque, qui se déroulera aux Baléares du 19 au 25 juin. Parmi ceux qui tentent d’arrêter le numéro 1 mondial en Espagne, on trouve Stefanos Tsitsipas, Denis Shapovalov et le très en forme Nick Kyrgios.

CINQ CHOSES À VOIR À EAST POUR CINQ À EAST POUR CINQ À EAST POUR CINQ 1) Norrie & Sinner en tête d’affiche : Norrie est la tête de série à Eastbourne, où le n°11 mondial cherche à rebondir après sa défaite au premier tour contre Grigor Dimitrov au Queen’s Club la semaine dernière.

Le numéro 1 britannique a atteint les quarts de finale en 2018 et arrive à Eastbourne avec un impressionnant bilan de 26-14 en 2022, dont deux titres ATP Tour. Sinner est la deuxième tête de série pour son premier tournoi depuis son retrait des quarts de finale de Roland Garros contre Andrey Rublev en raison d’une blessure au genou gauche.

Lire aussi:   Tiger Woods était en Irlande avec Rory McIlroy.

L’Italien fait ses débuts à Eastbourne alors qu’il est en quête d’une première couronne sur gazon et d’un premier titre en 2022. 2) De Minaur défend la couronne : l’Australien a remporté son cinquième titre du circuit à Eastbourne l’année dernière en battant Lorenzo Sonego dans le match de championnat.

De Minaur est cette fois la sixième tête de série sur la côte sud de l’Angleterre et cherche à obtenir de meilleurs résultats après une seule victoire en deux tournois à ‘s-Hertogenbosch et Londres. 3) Fritz dirige les Américains : Un autre ancien champion, Taylor Fritz, mène une liste solide d’Américains à Eastbourne.

Le numéro 14 mondial a échoué au premier obstacle à ‘s-Hertogenbosch et à Londres, mais la troisième tête de série arrive avec un bilan de 21-10 pour la saison et cherche à décrocher un deuxième titre pour 2022 dans un tournoi où il a soulevé le trophée en 2019.

Fritz est rejoint dans le tableau par ses compatriotes Tommy Paul, Frances Tiafoe, Sebastian Korda et Jenson Brooksby, ainsi que par la cinquième tête de série Reilly Opelka, qui ouvre contre un autre Américain, Maxime Cressy.

Lire aussi:   Jannik Sinner signe la demi-finale à Sofia et se rapproche de Turin

4) Draper et Evans sont les espoirs britanniques : En plus de Norrie, le numéro 31 mondial Daniel Evans et le prétendant au titre de #NextGenATP Jack Draper seront parmi ceux qui bénéficieront du soutien du public dans leur tentative de devenir le premier champion britannique à Eastbourne depuis Greg Rusedski en 2003.

Evans a été quart de finaliste en 2021, tandis que Draper, âgé de 20 ans, cherchera à confirmer son match impressionnant contre Fritz à Londres la semaine dernière par une bonne performance pour ses débuts dans le tournoi. L’invité Ryan Peniston a également fait parler de lui au Queen’s Club, en remportant sa première victoire au niveau du circuit contre Casper Ruud et en battant également Francisco Cerundolo.

Le joueur de 26 ans sera à la recherche d’une nouvelle surprise à Eastbourne lorsqu’il commencera contre la huitième tête de série, Holger Rune. 5) Les champions en titre Mektic/Pavic : Nikola Mektic et Mate Pavic cherchent à maintenir leur domination sur les courts en herbe de Grande-Bretagne en défendant leur titre à Eastbourne.

La paire croate a également remporté le trophée à Wimbledon l’année dernière et s’apprête à jouer pour un troisième titre ensemble sur cette surface lors du Cinch Championship dimanche.

Article précédentDenis Shapovalov critique le Queen’s Club pour discrimination envers les femmes
Article suivantMajorque, une attraction de luxe avant Wimbledon