Accueil Sport Golf Aaron Jarvis, des Caïmans aux Masters

Aaron Jarvis, des Caïmans aux Masters

0

Des îles Caïmans au Masters. Grâce à sa victoire au championnat amateur de golf d’Amérique latine, Aaron Jarvis, 19 ans, a gagné la possibilité de participer à la 86e édition du Masters, du 7 au 10 avril en Géorgie (États-Unis).

Premier golfeur de son pays à franchir ce cap, il est devenu un exemple à suivre dans les îles Caïmans.

Aaron Jarvis, Masters

Son objectif est désormais d’inciter de plus en plus de jeunes à se lancer dans cette discipline. Une mission pas simple, compte tenu également des deux seuls terrains de golf (dont un de neuf trous) des îles Caïmans, un territoire britannique autonome qui ne compte que 71 000 habitants.

« Représenter les îles Caïmans dans le golf est une folie et j’espère, grâce à mon exemple, rapprocher de plus en plus de personnes de ce sport. Jouer au Masters et à l’Open sera quelque chose de vraiment spécial », les déclarations de Jarvis, un golfeur amateur qui a rejoint l’histoire de son pays.

Il compte parmi les sportifs les plus titrés de tous les temps, ainsi que parmi les plus riches du monde. Quand il s’agit de premières, Tiger Woods est toujours présent : 15 majeurs remportés, 110 tournois professionnels, le golfeur le plus titré de l’histoire de ce sport.

Lire aussi:   LIV Golf attribuera des points pour le classement mondial

Des statistiques qui expliquent pourquoi il a réussi à rester en tête du classement mondial pendant 683 semaines (dont 281 consécutives) et surtout parce qu’il est devenu en 2014 le premier sportif au monde à avoir franchi la barre du milliard de dollars.

Chiffre astronomique qui justifie aussi le fait que Tiger Woods puisse s’offrir un yacht comme le Privacy, un vrai bateau de conte de fées. Et évidemment, nous parlons de quelque chose qui a coûté très cher. Si vous imaginez un yacht de luxe et un certain confort à bord, alors le Privacy l’a.

Long de 48 mètres, avec une superficie totale de 600 mètres carrés, ce yacht a été acheté par le golfeur en 2004. Équipé de cinq cabines pouvant accueillir un total de dix personnes, il dispose également de quatre quartiers pour neuf membres d’équipage.

Tiger Woods a l’habitude de l’appeler « mon dériveur », même si tout ressemble à un dériveur : avec une vitesse de croisière de 18 nœuds, il a également à son bord une salle de sport où le golfeur continue de s’entraîner. Woods préfère d’ailleurs rester sur ce yacht lors des tournois organisés à New York.

Lire aussi:   Ricardo Gouveia, un score de -10 avec 6 birdies

Avec ses intérieurs en bois de cerisier, Privacy dispose également d’un ascenseur pour trois personnes, d’un énorme jacuzzi, suffisamment grand pour accueillir huit personnes, et des inévitables salle de cinéma et coin bar. Le petit plus de ce méga yacht est fourni par l’espace que Tiger Woods a voulu consacrer à la plongée sous-marine : ceci explique également la présence d’une chambre de décompression (gonflable) et d’une zone dédiée au remplissage des bouteilles d’oxygène.

Le luxe est également complété par trois jet-skis et deux scooters pour de courtes excursions à terre. Évidemment, tout cela a un prix : Le Privacy a coûté 17 millions d’euros et son entretien annuel s’élève à 1,7 million d’euros.

Article précédentLe Qatar annonce un accord avec les talibans pour relancer les vols d’évacuation de Kaboul
Article suivantL’UE défend le rapport d’Amnesty qui accuse Israël d’apartheid et surveillera la situation sur le terrain